Les grandes oubliées des ordonnances
24 janvier 2018
Une mesure qui va dans le sens de la protection des salariés.
6 juin 2018

Printemps prometteur pour la classification des cabinets médicaux

Il y a quelque temps je vous annonçais la mise en œuvre d’un travail des partenaires sociaux sur les classifications des cabinets médicaux.

En ces journées printanières où les jeunes poussent font leur apparition il en est de même pour la classification. Les bourgeons annonciateurs d’une belle plante sont là. Le groupe de travail de la CPN a acté que la classification se structurerait de façon à correspondre au besoin de souplesse si souvent absent dans les classifications et d’être capable de s’adapter aux évolutions des métiers que le XXIème siècle nous réserve. Il y aura des filières professionnelles qui se décomposeront chacune en emplois repères. Par exemple : la FILIERE MEDICO TECHNIQUE regroupera les EMPLOIS REPERES suivants : assistant médico technique (dont les secrétaires médicales), les manipulateurs, physicien, techniciens.

Tout n’est pas complètement figé mais le principe est fixé.

Viennent ensuite les critères classants il doit y en avoir entre 3 et 5. L’incontournable étant EXPERIENCE / FORMATION. A ce stade il reste à définir les 2 ou 3 autres critères. Mais attention ils ne sont ni le fruit du hasard, ni celui d’un caprice de négociateur bien intentionné. Ils sont issus de l’enquête réalisée par le CSMF auprès de cabinets médicaux. Ces derniers ont listé pas moins de 15 critères qui leur paraissaient pertinents pour la branche.

Espérons que l’automne nous apporte les meilleurs fruits possibles de ce travail complexe aux enjeux primordiaux pour les salariés.

Florence MAURY
Secrétaire Fédérale Adjointe