Sebbah Amel asked 3 mois ago

Bonjour je suis assistante dentaire dans un cabinet privé depuis plus de dix ans. Pendant le confinement le médecin m’a arrêté car je suis personne vulnérable, mon employeur n’était pas content et amis du temps pour me payé il m’a même demandé de démissionner. Que dois je faire ? 

1 Answers
Best Answer
Florence Staff answered 3 mois ago

bonjour,
je vous conseillerai d’en rediscuter avec votre employeur afin de lui rappeler que votre impossibilité à travailler était due à une raison de santé.
Si votre employeur n’applique pas la subrogation, il doit verser l’indemnité complémentaire patronale, le salarié recevant directement ses indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS). Votre employeur a le choix entre, estimer le montant des IJSS, avant leur versement, pour les déduire sur la paie du mois d’absence, ou attendre leur versement par la CPAM et les passer sur la paie à ce moment-là. L’intérêt d’attendre le décompte de la CPAM est de permettre la déduction du montant exact des IJSS reçues. Ainsi le mois de l’absence, le salarié perçoit le salaire habituel et c’est seulement sur la paie suivante que se fera la régularisation.
S’il applique la subrogation, il doit avancer les IJSS et verser l’indemnité complémentaire patronale. En plus, il peut y avoir une indemnisation complémentaire en cas de souscription en interne d’un contrat avec un organisme de prévoyance.
en aucun cas il ne peut vous obliger à démissionner.
Florence Maury
 
Concernant le paiement du salaire, voici une fiche pratique sur ce sujet.